Oser

Partir de ce que j’ai reçu et de ce que j’ai été,

Partir de ce que je suis et de ce que j’ai.

Oser ;
Confronter ce que je crois être bien, beau et bon à la réalité quotidienne ;
Vérifier si ça fonctionne ;
Perfectionner, ajuster ;
Essayer dans différents contextes.
Ne pas ajouter l’ignorance aux erreurs inévitables ;
Apprendre de ceux qui réussissent déjà dans ces contextes ;
Me donner les moyens d’apprendre ;
Ne pas perdre le temps précieux du temps limité de sa vie.
 
Oser ;
Confronter aux autres ce que je crois être (leur regard, leur écoute, leur discours, leur contact) ;
Vérifier si ça fonctionne ;
Me perfectionner, m’ajuster ;
Essayer dans différents contextes ;
Catégoriser mais pas trop catégoriquement ;
Apprendre de ceux qui me regardent, qui m’écoutent, qui me parlent, qui me touchent ;
Me donner les moyens d’apprendre à regarder, à écouter, à parler, à toucher ;
Me perfectionner, m’ajuster encore.
 
Et aussi :
Regarder ceux que mon regard voit ;
Ecouter ceux que ma parole questionne ;
Parler à ceux à qui ma pensée répond ;
Toucher ceux que mon toucher ressent ;
Essayer avec ceux que je ne perçois pas d’habitude.
 
Il n’y a pas de salut individuel ;
Il n’y a pas de salut sans individuation ;
S’il n’y a pas de salut, il reste l’individuation.
 
Savoir que les gens font ce qu’ils peuvent ;
Croire que je peux, que je dois faire mieux que ce que je crois pouvoir ;
Ne pas trop m’attarder sur la honte ou la culpabilité ,
Sinon les considérer comme un évitement des responsabilités qui restent à prendre.
 
Tenter mais ne pas m’obstiner ;
Quitter, me séparer quand ça ne fonctionne pas ;
Partir de ce que j’ai reçu et de ce que j’ai été ;
Partir de ce que je suis et de ce que j’ai ;
Croire savoir ce que je perds, imaginer ce que je gagne ;
Ne pas insister jusqu’à l’indécence ;
Pourtant oser encore.
 
Jacques, 2002

 

Publicités