Le monde est-il juste ?

270px-Gandolfi_-_Allegory_of_Justice

L’allégorie de la justice- Gandolfi

Lors de notre atelier de l’autre soir, une situation injuste nous a été exposée par une participante, appelons la Naïma : une de ses collègues s’est attribué un de ses projets en gestation, l’a présenté à leur manager commun, puis ce dernier a demandé que Naïma coopère avec sa collègue, désignée pilote pour la mise en œuvre. Vous l’aurez compris, la collègue n’a pas jugé utile d’informer Naïma de sa démarche, ni de dire qu’elle lui avait emprunté l’idée…

Comme on peut l’imaginer aussi, Naïma n’était pas contente.

Lire la suite

le 21 janvier, prochain Atelier d’agilité relationnelle

Comment développer votre savoir-faire relationnel, en situation réelle

Le 21 janvier, le prochain Atelier d’agilité relationnelle continue sur le même principe : ne pas imposer un thème à l’avance, mais partir d’une situation relationnelle rencontrée et choisie par les participants !

Vous venez avec la situation relationnelle que vous voulez résoudre ou la question particulière que vous souhaitez aborder ; l’Atelier vous apporte un décryptage très concret et pédagogique, des références théoriques, des exercices pratiques et surtout, le « savoir quoi faire quand », la marque de fabrique de Lucid conseil & formation.

INFO PRATIQUES

  • quand ? Prochaine date le jeudi 21 janvier de 20h15 à 22h15
  • où ? dans le 14è arrondissement, entre Denfert-Rochereau et Alésia voir la carte
  • C’est gratuit ? non, mais presque ! Connaissez-vous notre tarif spécial : venir à deux pour faire découvrir l’Atelier à quelqu’un de votre entourage ? à découvrir sur billetterie
  • voir les prochaines dates 

Comment gérer les relations avec des personnes en opposition de principe

Le thème de notre atelier de ce 26 novembre 2015 porte sur la gestion des relations avec des personnes en opposition de principe, utilisant des stratagèmes pour ne pas négocier.

Que se passe-t-il ?

Il s’agit par exemple de membres d’un groupe qui ne partagent pas l’objectif d’un projet fixé par leurs dirigeants, dirigeants eux-mêmes parfois en conflit.

Les causes de cette opposition peuvent être multiples : conflits mal gérés entre les personnes, options politiques, divergences de point de vue. Le problème est exacerbé lorsque les personnes concernées ne jugent pas opportun de discuter explicitement de leurs positions.

Montages1

Lire la suite

Quel est le principe des Ateliers d’Agilité relationnelle ?

Le principe pédagogique des Ateliers, c’est de ne pas imposer un thème à l’avance, mais de partir d’une situation relationnelle rencontrée et choisie par les participants
Un des meilleurs moments pour apprendre est sans doute le moment où nous ressentons le besoin de savoir faire quelque chose de nouveau pour résoudre une difficulté relationnelle. L’expérience montre que c’est bien plus efficace et agréable !

Il faut bien sûr de l’entraînement, et donc de la répétition pour devenir expert du nouveau geste, de la nouvelle façon de parler, de sentir ou de penser. Les simulations de situation, et les changements de rôles permettent cette répétition qui favorise les « réglages » successifs  jusqu’à parvenir au résultat satisfaisant.

Lucidité, vous avez dit lucidité ?

Le poète René CHAR a écrit que « la lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil ». Il écrit cette phrase entre 1943 et 1944, alors qu’il commande le service action parachutage pour la Résistance.

D’abord, quelques mots sur ce substantif trop mal aimé. On trouve souvent la lucidité trop triste pour être désirable, comme si la réalité recouverte de paillettes factices était préférable.

Certes, la lucidité est une blessure, si l’on n’a pas encore renoncé aux paillettes, au factice, à l’illusoire, mais faire du beau avec du vrai nous rapproche de la lumière et de la chaleur solaire.

Comme si l’effort de voir la vie vraie, et comme si le courage de faire de notre mieux pour la rendre concrètement plus belle, nous emplissait les yeux, le cœur et la peau de ce soleil que nous aimons tant.  N’est-ce pas cela, le bonheur auquel nous aspirons ? Un bonheur vrai qui connaîtrait l’euphorie, la joie, le plaisir, le délice et le ravissement, précisément parce qu’il sait aussi la faim, le froid, la douleur et la mort, la peur du noir et l’angoisse d’être.

Seule la lucidité invite la liberté, l’égalité et la fraternité à sa table. Certes, ils ne sont pas là pour le repas, mais leur couvert est mis !

Jacques Abécassis, le 06/11/2015

jacques 05112015_3